Bon usage du médicament

Nicolas Revel : l’exercice coordonné est la clé  Abonné

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 28/03/2019
Le patron de la CNAM Nicolas Revel est revenu sur les différentes actions engagées en faveur du bon usage du médicament, à l’occasion du 2e colloque consacré à ce thème. Convaincu que le salut passera par les professionnels de santé, il appelle à un exercice coordonné ciblant notamment cet enjeu de santé publique.
Revel

Revel
Crédit photo : S. Toubon

La défense du bon usage du médicament fait l’unanimité chez l’ensemble des professionnels de santé, mais aussi au sein des autorités de santé et des industries pharmaceutiques. Face à un si large consensus, les 10 000 décès et 130 000 hospitalisations par an en France pour iatrogénie médicamenteuse interrogent. Or, rappelle Eric Baseilhac, porte-parole de l’association Bon usage du médicament et directeur des affaires économiques et internationales du LEEM, « 50 % sont évitables ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte