Les pistes de travail  Abonné

Publié le 26/10/2015

Plusieurs pistes sont avancées pour faire évoluer la ROSP générique, mais aucune n’est pour l’heure validée par l’assurance-maladie. Parmi elles, indique l’UNPF, l’introduction d’un dispositif de bonus/malus pour inciter les pharmaciens à être plus performants, la prise en compte de la mention « non substituable » dans le calcul du taux de substitution, la détermination d’un taux de départ nominal de référence fixé à 80 % et la création d’une ROSP RPPS à distinguer de la ROSP génériques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte