Unité syndicale pour une réforme

Les enjeux d’un changement de rémunération  Abonné

Publié le 31/10/2011
Après concertation, à constat identique, les syndicats d’officinaux s’unissent pour parler d’une seule et même voix et faire leurs propositions. La rémunération du pharmacien doit changer au plus vite et s’inspirer des modèles de pays qui ont su prendre en compte l’aspect intellectuel du métier. Pressés par la situation économique et la perte de confiance dans le médicament par le grand public, les pharmaciens sont confortés dans leur conviction par l’article 39 du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2012.
Jean-Jacques Zambrowsky, François Megerlin, économistes de la santé débattent avec Pascal Louis ...

Jean-Jacques Zambrowsky, François Megerlin, économistes de la santé débattent avec Pascal Louis ...
Crédit photo : S. toubon

« NOUS SOMMES très inquiets quant à l’évolution du marché du médicament, qui dans dix ans n’aura plus rien à voir avec ce que nous avons connu », explique Gilles Bonnefond, président de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO). Les conséquences de l’affaire Mediator sont une évidence, en termes de perte de confiance des patients-consommateurs et au niveau d’un renforcement de la sécurité sur toute la pharmacopée, comme l’a martelé le ministre de la Santé, Xavier Bertrand.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte