Rémunération, missions, réseau

Les changements qui attendent l’officine  Abonné

Publié le 08/04/2013
Le modèle officinal français est aujourd’hui contraint d’évoluer. D’un côté, il subit de plein fouet les conséquences de la crise économique et du déficit chronique des comptes sociaux. Mais, de l’autre, la nouvelle convention avec l’assurance-maladie lui ouvre aussi de nouveaux horizons.
PHARMACIE EXTERIEUR CROIX VERTE

PHARMACIE EXTERIEUR CROIX VERTE
Crédit photo : S Toubon

LE VISAGE de l’officine française est en passe de subir de profonds changements. Sur le plan de la rémunération d’abord. En 2014, si tout se passe comme prévu, une part d’honoraires se mettra en place progressivement, en complément de la marge commerciale. C’est d’ailleurs tout l’enjeu des négociations entamées avec l’assurance-maladie le 19 mars dernier et qui devrait s’achever le 21 mai. La réforme du mode de rémunération devient nécessaire compte tenu de l’évolution du marché pharmaceutique (voir encadré).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte