Honoraires, paiement à la performance, nouvelles missions

La convention, un an après  Abonné

Publié le 02/04/2013
En avril 2012, les syndicats d’officinaux et l’assurance-maladie signaient une nouvelle convention pour les cinq ans à venir. Une convention dont l’ambition était de transformer l’exercice professionnel et la rémunération. Où en est-on, un an plus tard. « Le Quotidien » fait le point sur les changements intervenus.

POUR la première fois, la convention pharmaceutique signée l’an passé va bien au-delà des habituels accords de tiers payant. Elle prévoit en effet une refonte de la rémunération, introduisant les notions d’honoraires de dispensation et de paiement à la performance. Elle met également en musique le principe des nouvelles missions rémunérées prévu par la loi Hôpital, patients, santé et territoires (HPST) sous la forme d’accompagnements de patients chroniques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte