Pour souscrire un prêt garanti par l’État, les titulaires devront répondre à un certain nombre de conditions qu’exposent Philippe Becker et Christian Nouvel, experts-comptables chez Fiducial.

Prêt garanti par l’État : convaincre son banquier  Abonné

Par
Publié le 19/06/2020
Confrontés à des difficultés financières en cette période de crise sanitaire, certains titulaires peuvent être tentés par un prêt garanti par l’État. Néanmoins l’opération n’est pas aussi simple que le gouvernement a bien voulu le laisser entendre. Les banquiers se montrent en effet inflexibles sur certains ratios et critères financiers.
Les banquiers préfèreront toujours les fourmis aux cigales

Les banquiers préfèreront toujours les fourmis aux cigales
Crédit photo : Phanie

Le Quotidien du pharmacien.- La récente crise sanitaire qui a impliqué fortement le système bancaire, avec les prêts garantis par l’État (PGE), a montré, si besoin était, que pour être éligible à un financement, l’entreprise demandeuse devait répondre à plusieurs critères. Y a-t-il eu beaucoup de refus ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte