Pertinence et qualité des soins

Vers une nouvelle mesure de la mortalité dans les hôpitaux et cliniques  Abonné

Par
Anne Bayle-Iniguez -
Publié le 02/11/2017
La Haute autorité de santé (HAS) va recueillir en 2018 les données de santé des établissements publics et privés afin de mesurer le taux de mortalité sur l’infarctus du myocarde.
rea cardiaque

rea cardiaque
Crédit photo : PHANIE

La Haute autorité de santé (HAS) planche sur la création d’indicateurs d’amélioration de la qualité des soins dans les hôpitaux et cliniques permettant de mesurer le taux de mortalité par pathologie ou par acte à risque réalisé (chirurgie, geste invasif, obstétrique).

 Le premier recueil de données portera en 2018 sur l’infarctus du myocarde, en partenariat avec l’assurance-maladie. La HAS entend communiquer les résultats aux établissements puis au grand public dans un second temps.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte