Dispensation protocolisée et CPTS

Une fausse bonne idée  Abonné

Par
Marie Bonte -
Publié le 13/02/2020

La mise en place de la dispensation protocolisée, telle qu’elle est prévue, c’est-à-dire conditionnée à un exercice conditionné, notamment à l’appartenance à une Communauté professionnelle territoriale de santé (CPTS), pourrait s’avérer contreproductive.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte