Rappel physiopathologique  Abonné

Par
Publié le 18/11/2019

La rougeole est provoquée par un paramyxovirus dénommé morbillivirus (un virus à ARN, de la même famille que celui des oreillons). Son seul réservoir est humain.

On en connaît 27 génotypes différents, ce qui permet de distinguer l’origine géographique d’une souche virale, de suivre sa transmission, sa diffusion et son élimination lors des études épidémiologiques.

Les cellules cibles préférentielles sont les lymphocytes B et T, les cellules épithéliales de l’arbre respiratoire étant infectées secondairement, ce qui contribue à la transmission de l’infection.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte