Nouvelle polémique avec les opticiens

Quand les pharmaciens louchent sur l’optique  Abonné

Publié le 18/06/2015
Les relations entre opticiens et pharmaciens se brouillent à nouveau. Les premiers, toujours réfractaires à la vente sans diplôme de verres correcteurs en officine, menacent de dénoncer les contrevenants auprès de l’Ordre des pharmaciens. De leur côté, les titulaires se défendent d’entrer en concurrence et parlent d’un nouveau service au patient.

À NOUVEAU, les pharmaciens sont dans le collimateur des opticiens. Cette fois, cependant, il s’agit davantage qu’une simple mise au point. Focalisant sa colère contre les officinaux qui vendent des produits d’optique en l’absence d’opticien, Synope, le syndicat des opticiens entrepreneurs, saisit le ministère de la Santé sur ces pratiques qu’il qualifie d’« illicites » et interpelle l’Ordre des pharmaciens « sur cet exercice illégal de la profession d’opticien ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte