À la Une

Nicolas Revel : « la réforme a bien fonctionné »  Abonné

Par
Publié le 11/04/2019
Nicolas Revel est formel. Dix-huit mois après la signature de l'avenant 11 de la convention pharmaceutique, la réforme de la rémunération apporte déjà la preuve de son efficacité. Mieux même. Selon le directeur général de l'assurance-maladie, les premières estimations dépassent les attentes. Les pharmaciens ont ainsi toutes latitudes pour s'investir dans les nouvelles missions. Un terrain sur lequel l'assurance-maladie les attend, tout particulièrement au sein d'un exercice coordonné avec les autres professionnels de santé.
revel

revel
Crédit photo : S. TOUBON

Nicolas Revel

Nicolas Revel
Crédit photo : S. TOUBON

Le Quotidien du pharmacien.- La réforme de la rémunération des pharmaciens, prévue à l’avenant 11 de la convention pharmaceutique a-t-elle selon vous fonctionné ?

Nicolas Revel.- Je réponds clairement oui pour la première année, c’est-à-dire 2018, et les chiffres dont nous disposons pour la deuxième année de mise en œuvre semblent également le confirmer : la réforme apparaît même plus favorable à l’économie officinale que ce que nous avions prévu.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte