Immunothérapie, thérapie ciblée, thérapie génique…

L’officine face aux médicaments de demain  Abonné

Par
Publié le 05/12/2016
Invitée à la Journée de l’Ordre des pharmaciens à intervenir sur les « médicaments de demain », Agnès Buzyn, présidente de la Haute Autorité de santé (HAS), a choisi de parler des avancées en onco-hématologie et du rôle des pharmaciens face à l’arrivée de ces nouveaux traitements compliqués.

Avec une pédagogie d’enseignante, le Pr Agnès Buzyn amènerait presque son auditoire à tutoyer les tumeurs. Spécialiste en hématologie, cette ancienne interne des hôpitaux de Paris devenue professeure en médecine est aussi l’ancienne présidente de l’Institut national du cancer (INCa). Désormais à la tête de la Haute autorité de santé (HAS), elle dissèque avec enthousiasme les traitements onco-hématologiques pour mieux comprendre la mutation en cours et « ce que cela implique en termes de modification des métiers ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte