Un entretien avec Nassim Mekeddem, nouveau président de l’ANEPF

Les étudiants veulent redorer le blason de la filière pharmacie

Publié le 09/07/2015
Nassim Mekeddem vient d’être élu président de l’Association nationale des étudiants en pharmacie de France (ANEPF). En quatrième année à Grenoble et visant l’internat, il a déjà plus d’un mandat associatif à son compte : secrétaire de l’Association des étudiants en pharmacie de Grenoble, puis président de l’Inter Asso de sa ville, il a déjà œuvré pour améliorer les conditions de vie des étudiants de sa commune. Aujourd’hui, avec ce mandat national, il compte bien s’investir pleinement pour le bien-être de tous les étudiants en pharmacie.
LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- Quels axes de travail souhaitez-vous développer durant cette année de présidence ?

NASSIM MEKEDDEM.- Tout d’abord, afin de mieux prendre en considération les questions sociales qui concernent les étudiants en pharmacie, nous avons créé cette année, à l’ANEPF, un poste de chargée de mission des affaires sociales, tenu par Meryl Srocynski (étudiante en 3e année à Toulouse).

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)