« Les entretiens anticancéreux oraux doivent être intégrés dans le parcours du patient »  Abonné

Par
Charlotte Demarti -
Marie Bonte -
Publié le 17/07/2020
Les entretiens pharmaceutiques sont l’un des points phares de l’avenant n° 21 de la convention pharmaceutique. Pour Alain Guilleminot, président de l’UTIP, ils ne pourront se développer que si les pharmaciens travaillent dans le cadre d’un exercice coordonné. Explications.

Crédit photo : DR

Le Quotidien du pharmacien. - Les pharmaciens sont-ils formés aux entretiens anticancéreux oraux et prêts à les mettre en place ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte