Un entretien avec le Pr Daniel Floret, président du comité technique des vaccinations (HCSP)

« La situation actuelle n’est pas tenable »  Abonné

Publié le 22/09/2014
Dans un avis rendu public à la fin de la semaine dernière, le Haut Conseil de la santé publique a appelé à une politique vaccinale plus volontariste. Il demande qu’un débat public sur le maintien ou non de l’obligation vaccinale et que la gratuité de la vaccination soit garantie. Explications avec le Pr Floret.
Le Pr Daniel Floret

Le Pr Daniel Floret
Crédit photo : S. TOUBON

LE QUOTIDIEN : Pourquoi cette remise en cause de l’obligation vaccinale ?

Pr DANIEL FLORET. - Je crois qu’il y a là un vrai problème dans la mesure où nous sommes pratiquement le seul pays européen avec les Italiens - qui eux aussi d’ailleurs sont en train d’en revenir - à avoir des obligations vaccinales. Dans tous les pays industrialisés, cela n’existe pas. C’est quand même une exception culturelle française qui, par ailleurs, pose une série de problèmes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte