Loi sur la consommation

La santé oculaire en danger selon les ophtalmos  Abonné

Publié le 31/10/2013
Le projet de loi Hamon sur la consommation risque d’entraîner une démédicalisation de la santé oculaire, selon les ophtalmologistes.
L’adaptation des lentilles doit être encadrée par des professionnels

L’adaptation des lentilles doit être encadrée par des professionnels
Crédit photo : MediaforMedical/PHOTOTAKE / CHAR

ATTENTION DANGER. Deux dispositions du projet de loi relatif à la consommation porté par Benoît Hamon inquiètent au plus haut point les ophtalmologistes. Au point que le Syndicat national des ophtalmologistes de France (SNOF), la société française des ophtalmologistes adaptateurs des lentilles de contact (SFOALC) et l’académie française d’ophtalmologie (AFO) tirent la sonnette d’alarme.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte