Économie de l’officine

La FSPF sonne l’alerte  Abonné

Publié le 24/04/2014

LES DERNIERS indicateurs économiques des officines ne sont pas bons. « La perte de marge s’élève, en effet, à 3,7 % par rapport au premier trimestre de l’année 2013, soit la plus forte baisse dans l’histoire du réseau officinal », indique la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) qui, dans ce contexte de forte dégradation de l’économie, alerte le gouvernement. Le syndicat s’inquiète du plan de 50 milliards d’euros annoncé par le Premier ministre, Manuel Valls, dont 10 milliards d’euros porteront sur la santé (« le Quotidien » du 14 avril).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte