À la Une

Les nouvelles règles du NS avancent masquées  Abonné

Par
Publié le 09/06/2020

Sur les quatre premiers mois de l’année, les nouvelles règles du NS entrées en vigueur au 1er janvier dernier ont permis au marché de mieux résister à la chute économique provoquée par l’épidémie de Covid-19. Des résultats à prendre toutefois avec des pincettes.

Alors qu’il s’établissait à 7,8 % en décembre dernier, le NS a régulièrement chuté pour atteindre 3,3 % en avril.

Alors qu’il s’établissait à 7,8 % en décembre dernier, le NS a régulièrement chuté pour atteindre 3,3 % en avril.
Crédit photo : GARO/PHANIE

Les chiffres présentés par le GERS pour les quatre premiers mois de l’année sont édifiants. Le taux de substitution sur l’ensemble du répertoire génériques a gagné 4 points (voir graphique ci-dessous). Pour Patrick Oscar, délégué général du GIE GERS, cette progression est indéniablement à mettre sur le compte de l’article 66 de la LFSS 2019 qui modifie certaines règles liées au générique et qui est entré en vigueur début 2020.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte