Crise des opiacés

Un accord à 225 millions de dollars pour éteindre les plaintes  Abonné

Par
Publié le 11/06/2019

Le laboratoire américain Insys, reconnu coupable d'avoir payé des médecins pour qu'ils prescrivent en grande quantité son spray buccal au fentanyl Subsys, vient de conclure un accord à l'amiable avec le ministère de la Justice américain. Il va payer 225 millions de dollars (200 millions d'euros), étalés sur cinq ans, pour mettre fin aux plaintes au pénal et au civil dont il est l'objet dans cette affaire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte