Substitution biosimilaire

Quelle chance d’aboutir pour les recours judiciaires ?  Abonné

Par
Publié le 27/06/2019
Début juin, l’Union des groupements de pharmaciens d’officine (UDGPO) a déposé un recours devant le Conseil d’État pour pousser le gouvernement à publier le décret permettant la substitution biosimilaire par le pharmacien. Décision attendue dans un an.
substitution biosimilaire

substitution biosimilaire
Crédit photo : Phanie

Depuis des mois, syndicats et groupements ne cessent de réclamer la possibilité de substituer un médicament biologique par un biosimilaire de référence. Bien que la loi de financement pour la Sécurité sociale (LFSS) pour 2014 prévoie bien cette substitution par le pharmacien en initiation de traitement, les confrères n’y sont toujours pas officiellement autorisés en l’absence d’un décret d’application. Après 5 ans et demi d’attente, l’UDGPO a décidé de passer à l’action.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte