Les publicités dans le collimateur  Abonné

Publié le 11/07/2013

LE CONSEIL national de l’Ordre des pharmaciens (CNOP) s’intéresse de près aux campagnes menées par les groupements. En juin 2009, il engage une procédure au civil contre Giphar, concernant ses deux campagnes de communication « mon conseil santé ». La Cour d’Appel de Paris condamne le groupement, le 15 février dernier, pour avoir fait de la publicité alors même que cela lui est interdit, comme à tout groupement de pharmaciens. Giphar se pourvoit en cassation, l’affaire n’est donc pas terminée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte