Propharmacie

Les pharmaciens perdent en appel  Abonné

Publié le 08/03/2018

Le syndicat des pharmaciens d’Eure-et-Loir (FSPF) qui contestait l’autorisation accordée à un médecin généraliste de délivrer des médicaments, a été retoqué par la Cour administrative d’Appel de Nantes. Cette dernière n’a pas retenu les arguments avancés par les pharmaciens comme la possibilité de livrer des médicaments à domicile.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte