Campagne sur le prix des médicaments

Leclerc gagne en appel, mais le combat continue  Abonné

Publié le 06/04/2010
C’est la stupéfaction dans le camp des pharmaciens. Michel-Edouard Leclerc vient d’obtenir en appel ce pour quoi il avait été condamné en première instance : le droit de mener campagne sur les médicaments déremboursés. Les officinaux n’ont pas dit leur dernier mot.
Michel-Édouard Leclerc aura-t-il le dernier mot ?

Michel-Édouard Leclerc aura-t-il le dernier mot ?
Crédit photo : AFP

« C’EST INCROYABLE, incompréhensible, que la cour d’appel de Colmar puisse dire qu’il n’y a pas de situation de concurrence parce que le groupe Leclerc ne vend pas de médicaments ! C’est oublier que la publicité est signée au nom de la parapharmacie E. Leclerc, qui vend des produits de parapharmacie comme le font les pharmaciens », s’offusque Me Hubert Bensoussan, l’avocat des pharmaciens.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte