La loi et vous

Le pharmacien multicasquettes  Abonné

Publié le 18/04/2019
Au plus près des territoires, intermédiaire de choix entre le patient et le médecin, le pharmacien est un acteur pivot du renforcement de l’accès et de la sécurité des soins. Ces dernières années, ses compétences n’ont fait que s’étoffer et c’est encore le cas avec le projet de loi santé 2019. Aux côtés de l’accompagnement pharmaceutique pour les patients sous anticoagulants oraux et les patients asthmatiques, de nouveaux dispositifs ont vu et verront le jour.

Le pharmacien « correspondant » du patient âgé atteint d’une pathologie chronique

Dans le cadre d'un protocole portant sur un traitement chronique, le pharmacien d'officine désigné comme correspondant par le patient peut, à la demande du médecin ou avec son accord, renouveler périodiquement le traitement concerné, ajuster au besoin sa posologie au vu du bilan de médication qu'il a effectué, selon un rythme et des modalités définis par le protocole.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte