Exercice illégal

Douze mois avec sursis pour prescriptions illicites  Abonné

Par
Publié le 15/03/2018

Une quinquagénaire de Saint-Cyr (Indre-et-Loire), docteur en pharmacie, a été condamnée à 12 mois de prison avec sursis et à une mise à l’épreuve de deux ans pour avoir usé de son titre afin de « prescrire » des produits homéopathiques et des compléments alimentaires.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte