Rentrée universitaire

Valérie Pécresse met la PAES sur les rails  Abonné

Publié le 16/09/2010
La ministre vante "une logique de progression"

La ministre vante "une logique de progression"
Crédit photo : S TOUBON

Lançant la rentrée universitaire de, toutes filières confondues, 2,3 millions d’étudiants français, la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Valérie Pécresse, est revenue sur la réforme de la première année des études de santé (PAES), qui met notamment en place une première année commune pour les quatre filières de médecine, d’odontologie, de pharmacie et de sage-femme, et institue des passerelles entre elles en 2e et 3e année.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte