La première année d'études en examen au Sénat

Opérations « fac morte » et manifestations étudiantes  Abonné

Publié le 09/02/2009
Les étudiants rémois ont voté la suspension des cours

Les étudiants rémois ont voté la suspension des cours
Crédit photo : dr

LES ÉTUDIANTS en pharmacie veulent faire entendre leur voix dans le mouvement général de grogne qui agite le monde universitaire. Les plus impliqués d'entre eux, au premier rang desquels les membres des corpos et de l'ANEPF (Association nationale des étudiants en pharmacie de France), dénoncent toujours les insuffisances de la réforme instituant une première année commune aux filières de santé (médecine, pharmacie, odontologie et maïeutique).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte