Première année commune

Les propositions du ministère jugées insuffisantes  Abonné

Publié le 19/12/2011
FACULTE DE MEDECINE PARIS DESCARTE ETUDIANTS ETUDES SUPERIEURS FAC ENSEIGNEMENT  AMPHITHEATRE AMPHI

FACULTE DE MEDECINE PARIS DESCARTE ETUDIANTS ETUDES SUPERIEURS FAC ENSEIGNEMENT AMPHITHEATRE AMPHI
Crédit photo : S TOUBON

« UNE ANALYSE carencée et des recommandations maigres. » C’est ainsi que la Fédération des associations générales étudiantes (FAGE) qualifie l’enquête du ministère de l’Enseignement supérieur sur la première année commune aux études de santé (PACES).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte