Présidentielle

Les étudiants interpellent les candidats  Abonné

Publié le 27/02/2012

DÉTERMINÉE à faire entendre sa voix dans le cadre de la campagne pour l’élection présidentielle, l’association nationale des étudiants en pharmacie de France (ANEPF) a adressé une lettre ouverte aux candidats. Elle y présente ses revendications sur la première année commune aux études de santé (PACES), vécue comme un échec par les étudiants en pharmacie. « L’enquête du ministère a confirmé nos observations, explique Émilie Villeneuve, vice-présidente éducation et réformes à l’ANEPF.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte