Israël

Le diplôme français enfin reconnu  Abonné

Publié le 16/01/2017

Après plusieurs années de tractations, les pharmaciens français souhaitant exercer en Israël voient leur diplôme reconnu. Un correctif de la loi voté par la Knesset, le 9 janvier, les exempte désormais de l’examen d’équivalence pourvu qu’ils disposent d’une expérience de trois ans en France et qu’ils se soumettent à un suivi professionnel d’un an en Israël ainsi que d’un examen partiel sur la législation pharmaceutique israélienne. Pour les pharmaciens ne détenant que deux ans d’expérience, le suivi professionnel sera de deux ans.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 3317