DPC

Le CNPS demande le report  Abonné

Publié le 02/07/2012

Le CNPS, principale intersyndicale des libéraux de santé, juge que l’application au 1er janvier 2013 du DPC, tel qu’il est formalisé, pose de « nombreuses difficultés » à l’ensemble des professions libérales de santé.

Le CNPS fait valoir que les professions paramédicales ont besoin de la création d’une commission scientifique (CS) propre pour arrêter les thèmes de formation qui concernent leur exercice.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte