À la Une

Économie de l'officine : gare au clash  Abonné

Par
Publié le 15/09/2020
Philippe Besset prédit un clash avec les autorités de tutelle en raison de la menace qui pèse sur la santé économique de l'officine. Cette alerte est d’autant plus à prendre au sérieux qu'une rupture pourrait contrarier l’évolution des services et des missions pharmaceutiques.

Tout au long de la crise sanitaire, les pharmaciens n’ont compté ni leur temps, ni leurs forces pour répondre aux nombreuses sollicitations du gouvernement et accéder aux besoins de la population. Cet investissement serait-il déjà oublié par les pouvoirs publics ? Philippe Besset, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) est en tout cas bien décidé à leur rafraîchir la mémoire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte