À la Une

CPTS : envol ou rétropédalage ?  Abonné

Par
Publié le 30/06/2020
La crise sanitaire a révélé les Communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS) comme des maillons essentiels de la chaîne de soins ambulatoires. Une expérience positive qui devrait stimuler leur multiplication sur le territoire dans les années à venir. Mais, dans le même temps, un nouveau discours apparaît, incitant à contourner les CPTS pour asseoir plus rapidement les missions officinales.
Entre le 17 mars et le 15 mai, le centre Covid, créé par la CPTS Liévin-Pays d’Artois, a effectué 491 consultations qui ont mené à 12 hospitalisations et 15 scanners avec lésions pulmonaires. 350 patients ont bénéficié d’un suivi à distance

Entre le 17 mars et le 15 mai, le centre Covid, créé par la CPTS Liévin-Pays d’Artois, a effectué 491 consultations qui ont mené à 12 hospitalisations et 15 scanners avec lésions pulmonaires. 350 patients ont bénéficié d’un suivi à distance
Crédit photo : dr

C’est un effet bénéfique de la crise sanitaire. Il n’est désormais plus nécessaire de décliner le sigle de CPTS pour qu’un professionnel de santé sache ce qui se cache derrière ces quatre lettres.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte