Des professionnels de santé surmotivés  Abonné

Par
Publié le 30/06/2020
Cofondateur et membre du bureau de la CPTS Asclepios, lancée fin 2017 aux confins des départements de l'Indre-et-Loire et du Loir-et-Cher, Gilles Conan revient sur la gestion de la crise sanitaire à l'échelle d'un territoire qui a permis à la CPTS de révéler sa plus-value auprès de la population.

Crédit photo : dr

Le Quotidien du pharmacien.- Pharmacien à Amboise, vous appartenez à l'une des plus anciennes CPTS de France. Comment cette structure a-t-elle répondu à la crise du Covid-19 ?

Gilles Conan.- Parce que nous nous connaissions et avions l’habitude de communiquer au sein de la CPTS, nous avons pu mettre en place très rapidement une chaîne d’entraides entre professionnels de santé, notamment en ce qui concerne l’approvisionnement en masques et en SHA.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte