Les mots du conseil  Abonné

Publié le 26/09/2013

Il est indispensable de prendre du temps avec un patient se plaignant de stress ou d’anxiété. Au cours de l’entretien, les questions doivent être ouvertes, afin d’inciter le patient à s’exprimer. Depuis combien de temps le client se trouve dans cet état ? A-t-il identifié une cause particulière, ou plusieurs facteurs ? La suspicion d’un stress chronique, c’est-à-dire qui se prolonge anormalement sans se justifier, doit conduire à une consultation médicale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte