Chiffre d’affaires, marge et EBE en baisse

Les mauvais comptes d’apothicaires  Abonné

Publié le 26/10/2009
La maîtrise médicalisée des dépenses de santé continue, par ricochet, de peser sur l’économie des officines. En effet, le nombre de consultations médicales diminue et les unités prescrites avec. L’année 2008 est ainsi marquée par une baisse de l’évolution du chiffre d’affaires, de la marge et de l’EBE. Les trésoreries sont également mal en point. Décryptage.
Patrick Ossent et Philippe Besset analysent l’inquiétante dégringolade des chiffres

Patrick Ossent et Philippe Besset analysent l’inquiétante dégringolade des chiffres
Crédit photo : S. toubon

Évolution EBE par trimestre

Évolution EBE par trimestre
Crédit photo : fspf

Évolution CA par trimestre

Évolution CA par trimestre
Crédit photo : fspf

Crédit photo : S. toubon

L’ANNÉE 2008 restera dans les mémoires. Mais certainement pas comme un bon souvenir pour l’économie des officines. Les plans médicaments successifs se font ressentir. Et, pour la deuxième fois de son histoire, le marché du médicament remboursable accuse une baisse, après celle de 2006. Depuis 2005, les ventes ont chuté de 280 millions d’unités et la marge sur le médicament remboursable enregistre en trois ans une perte de 200 millions d’euros, selon les chiffres de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte