Gestion des intoxications  Abonné

Par
Nicolas Tourneur -
Publié le 01/10/2018

Prévention de l’intoxication :

Avant tout, il importe de prévenir le risque. À défaut de connaissances acquises par passion pour la mycologie, il est recommandé de se former a minima, par exemple en participant à des sorties de cueillette ou d’identification organisées par des associations locales, ou de porter les champignons récoltés au pharmacien proche qui donnera un avis et éliminera les espèces douteuses.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte