Vaccination antigrippale - Agnès Buzyn : « les professionnels de santé doivent donner l’exemple »

Vaccination antigrippaleAgnès Buzyn : « les professionnels de santé doivent donner l’exemple »

Mélanie Maziere
| 09.10.2017

Face à la baisse continue du taux de couverture vaccinal et à un excès de décès liés à la grippe qui a amputé la population française de 14 400 personnes la saison dernière, le ministère de la Santé, l’Assurance-maladie et les autorités sanitaires mettent les bouchées doubles pour inciter les citoyens à se vacciner. La priorité ? Les professionnels de santé, en particulier ceux de premier recours, doivent adopter une conduite exemplaire.

  • agnes

« C’est une question de crédibilité de l’action publique. » Agnès Buzyn, ministre de la Santé, explique : « on ne peut pas rendre la vaccination obligatoire pour les enfants pour les protéger et pour atteindre le taux de couverture vaccinale qu’on estime nécessaire pour protéger un pays, et, en tant que soignant, ne pas donner l’exemple de la vaccination contre la grippe, pour protéger nos aînés, les personnes fragiles, les nourrissons. » Les professionnels de...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
dasri

DASRI : l'engagement fléchit

Les pharmaciens sont appelés à se mobiliser davantage dans la délivrance systématique d’une boîte DASTRI aux patients concernés. Selon un sondage Ifop/DASTRI, ils sont 9 % de moins qu’il y a deux ans à adopter ce geste. Un peu... Commenter

Partenaires