Études de pharmacie - Quel avenir pour nos étudiants ?

Études de pharmacieQuel avenir pour nos étudiants ?

29.03.2016

PACES, contenu et durée des études… Dans une volonté d’offrir le maximum de possibilités d’orientation aux étudiants, les études de santé sont en pleine mutation. Durant ces années mouvementées, la filière pharmacie a été quelque peu déstabilisée et souffre aujourd’hui d’un manque d’attractivité et d’une certaine désaffection des étudiants.

  • A l'issue de la première année, 36 % des étudiants choisissent pharmacie par défaut

Six ans déjà que la première année des études de pharmacie a été fusionnée avec celles de médecine, odontologie et sage-femme pour devenir la Première année commune des études de santé (PACES).

Pour la pharmacie, c’est donc cette année que va sortir la première année PACES. Malheureusement, aucun bilan de cette première année commune n’a été prévu par le gouvernement, la dernière évaluation -sommaire- datant de 2011. Pourtant, la PACES fait l’objet de bien des critiques. Côté...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Vaccination

Grippe : 55 % des pharmaciens se font vacciner

Plus de la moitié des pharmaciens se font vacciner chaque année contre la grippe, tandis que 28 % ne le font jamais, selon une vaste étude réalisée par Odoxa. À la question « vous faites-vous vacciner contre la grippe tous les... 2

Partenaires