Entretien avec le Dr Jean Marie Cohen, fondateur d’Open Rome - « Vaccination antigrippale : la France peut rattraper son retard »

Entretien avec le Dr Jean Marie Cohen, fondateur d’Open Rome« Vaccination antigrippale : la France peut rattraper son retard »

Didier Doukhan
| 14.12.2015

Pourquoi il faut continuer de lutter contre les idées fausses et quels sont les principaux arguments qui confirment l’intérêt de la vaccination antigrippale, tels sont les thèmes de réflexion que nous avons proposés au Dr Jean-Marie Cohen, médecin et épidémiologiste, fondateur d’Open Rome, Réseau d’Observation des Maladies et des Épidémies. Réponses.

  • Dr Jean-Marie Cohen : " Le vaccin antigrippe, c’est comme la ceinture de sécurité, elle n’empêche...
LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- Comment qualifierez-vous aujourd’hui le niveau de résistance (psychologique) de la population à la vaccination contre la grippe ?

DR JEAN-MARIE COHEN.- L’attitude des autorités en 2009 a décrédibilisé la vaccination et démobilisé ses ambassadeurs, les médecins et les pharmaciens. Ceci dit, la couverture vaccinale antigrippale reste élevée chez les personnes âgées ; les opposants sont peu nombreux. La population n’est pas hostile au vaccin mais elle ressent l...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez 1 Commentaire

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Être adjoint en 2017-0
Dossier web

Être adjoint en 2017

Entretien pharmaceutique, dépistage, conciliation médicamenteuse... Les adjoints peuvent s'investir dans de nombreuses missions. Ils peuvent aussi, depuis quelques mois, acquérir jusqu'à 10 % des parts d'une officine dans laquelle ils exercent.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.