Sécurisation du conseil

Le Dossier Pharmaceutique, un outil à ne pas négliger  Abonné

Par
Charlotte Demarti -
Publié le 14/12/2015
Consulter le Dossier Pharmaceutique (DP) peut s’avérer fort utile pour déceler une interaction médicamenteuse ou une contre-indication, même lors d’une délivrance sans ordonnance. Telle est la conclusion d’une étude qui a passé au crible plus de 12 000 délivrances sans ordonnances de ces molécules.

L’étude IPADAM a cherché à objectiver le rôle du Dossier Pharmaceutique (DP) lors de la délivrance de pseudo-éphédrine ou d’ibuprofène demandés sans ordonnance - des classiques du conseil hivernal -. Selon les résultats, le pharmacien a détecté dans 7 % des cas un problème de sécurité entre le produit et le patient. Trois fois sur quatre, l’officinal a été alerté après un dialogue avec le patient et dans 10 % des cas, grâce à la consultation du DP. Le DP a donc aidé à sécuriser la dispensation, même pour du médicament délivré sans ordonnance.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte