Biotechnologies et nanotechnologies au service de la pharmacologie - La « nanopharmacie » voit les choses en grand

Biotechnologies et nanotechnologies au service de la pharmacologieLa « nanopharmacie » voit les choses en grand

25.06.2012

Voici quelques années déjà que les biomédicaments ont commencé de bouleverser la thérapeutique et le phénomène s’accélère. L’arrivée annoncée de nombreux « nanomédicaments » va sans doute également représenter une nouvelle forme de révolution dans ce domaine. Mais la poursuite du développement de ce secteur dynamique requiert un certain nombre de conditions.

  • La « nanopharmacie » voit les choses en grand - 1
  • Le futur s’invite dans le monde de la pharmacie

SELON la définition adoptée par l’Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE), les biotechnologies sont « l’application de la science et de la technologie à des organismes vivants, de même qu’à ses composantes, produits et modélisations, pour modifier des matériaux vivants ou non vivants aux fins de la production de connaissances, de biens et de services ».

Beaucoup de chemin a été parcouru ces trente dernières années depuis le lancement du premier...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
rosp

3 000 euros en moyenne pour 7 ROSP

Chaque pharmacie touchera en moyenne 3 000 euros au titre de la rémunération sur objectifs de santé publique, hors génériques. Cette rémunération comprend les ROSP du volet « qualité de services et modernisation de l’officine »... Commenter

Partenaires