Les étudiants en pharmacie tiennent leur congrès - Les réformes au menu des débats

Les étudiants en pharmacie tiennent leur congrèsLes réformes au menu des débats

10.10.2011

Réforme de la première année des études de santé, refonte des programmes de deuxième et troisième années, projet d’amélioration des stages… L’année a été chargée pour l’Association nationale des étudiants en pharmacie de France (ANEPF) qui tient son congrès cette semaine. Tour d’horizon des principaux dossiers…

  • Florentin Normand, président de l’ANEPF

LE CONGRÈS de l’ANEPF, qui a lieu du 13 au 16 octobre, permettra d’élire le nouveau bureau de l’association et de réaliser un bilan des activités de l’année écoulée. Pour Florentin Normand, président de l’ANEPF en 2010-2011, l’une des préoccupations principales de l’association a été « la réforme de la première année commune des études de santé (PACES) ». L’ANEPF a participé à un rapport d’évaluation de la réforme, publié au mois de mai. Il a mis en évidence de nombreux dysfonctionnements...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
coupable

À la Une Pénuries de médicaments : qui est coupable ? Abonné

Les ruptures d'approvisionnement en vaccin antigrippal que rencontrent actuellement les pharmaciens remettent sur les devants de la scène les propositions du rapport sénatorial sur les pénuries de médicaments et de vaccins. Et font émerger diverses pistes, dont une meilleure utilisation du DP-Ruptures pour identifier les causes de ces pénuries. Commenter

Partenaires