Piqûres, morsures, brûlures - Apprenez leur les bons réflexes

Piqûres, morsures, brûluresApprenez leur les bons réflexes

27.06.2011

Été rime avec soleil, baignade, randonnée, en un mot, avec plaisir ! Des plaisirs parfois gâchés par quelques désagréments. Piqûres, morsures ou brûlures, la saison ne fait que commencer. Quelques bons conseils et des produits adaptés seront les bienvenus dans les bagages de vos clients.

  • La morsure venimeuse est une urgence médicale
  • Les piqûres d’hyménoptères doivent faire l’objet d’une surveillance particulière
• Les piqûres, mieux vaut prévenir

INSECTES, acariens, méduses… Ces bêtes plus ou moins grosses peuvent gâcher le séjour des heureux vacanciers. C’est le cas des moustiques. En zone tempérée, les piqûres de ces petits diptères sont bénignes mais terriblement désagréables. Elles peuvent être à l’origine d’une surinfection liée au grattage. L’application d’un dermocorticoïde associée à un antihistaminique est intéressante en cas de démangeaison intense. Dans d’autres régions du globe, les...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Téléconsultation : bientôt sur vos écrans Abonné

Une démarche inédite pour la profession. À la suite des médecins, les pharmaciens pourront désormais proposer une téléconsultation à leurs patients. Un avenant conventionnel fixe depuis le 6 décembre les conditions d’exercice de ce nouveau service à l’officine. Commenter

Partenaires