Réforme de la rémunération officinale - Du premier bilan à la réouverture des négos

Réforme de la rémunération officinaleDu premier bilan à la réouverture des négos

Marie Bonte
| 06.01.2020

Véritable « crash test » pour l’avenant 11 déployé au début de l’année dans toute l’envergure de ses mesures, l’année 2019 aura été ponctuée par un recalibrage de l’honoraire spécifique, quelques clauses de sauvegarde mais aussi par un solde positif pour la plupart des officines, si l’on en croit la synthèse du premier observatoire de la rémunération officinale.

  • Rémunération

An II de la réforme introduite par l’avenant 11, 2019 aura été marquée par l’arrivée en janvier de l’honoraire de dispensation pour l’exécution de toute ordonnance (0,51 euro TTC), de l’honoraire lié à l’âge (patients de moins de 3 ans ou plus de 70 ans) (0,51 euro TTC) et de l’honoraire pour toute exécution d’ordonnance comportant un ou plusieurs médicaments spécifiques (2,04 euros TTC). Trois nouveaux honoraires qui permettent aux pharmaciens de...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
e-prescription

E-prescription : l'expérimentation française bientôt élargie

La prescription électronique, expérimentée par une centaine de médecins et de pharmaciens dans trois départements, devrait être étendue à d’autres volontaires, toujours dans le même périmètre géographique. L’assurance-maladie... Commenter

Partenaires