Décret services : les attentes de la profession

Décret services : les attentes de la profession

Christophe Micas
| 04.07.2018
  • Edouard Philippe

Tandis que le Premier ministre a jusqu’au 15 juillet pour édicter le décret relatif aux « conseils et prestations » des pharmaciens, les représentants de la profession mettent la pression sur le gouvernement.

Dans une décision rendue en janvier dernier, le Conseil d’État enjoignait le Premier ministre à prendre, dans un délai de 6 mois, un décret permettant l'application de l’article du code de la Santé publique concernant les conseils et prestations destinés à...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
manif

À la Une Réforme des retraites : non à l’étatisation ! Abonné

Médecins, infirmiers et kinésithérapeutes ont manifesté le 16 septembre à Paris, dans les pas des avocats, tous opposés au système de retraite universel voulu par le gouvernement. Absents de ce mouvement, les pharmaciens espèrent encore être entendus d'ici au 15 octobre lors d'une concertation avec le gouvernement sur leurs revendications visant à préserver les spécificités de leur régime, comme... Commenter

Partenaires