L'USPO signe l'accord sur les bilans de médication

L'USPO signe l'accord sur les bilans de médication

Christophe Micas
| 22.11.2017
  • Bilan médication

Prévus par l’avenant n° 11 à la convention pharmaceutique, les bilans de médication pourront bien être menés en 2018. L’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) et l’assurance-maladie viennent en effet de conclure un nouvel accord. La Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) se prononcera la semaine prochaine, à l'issue de son assemblée générale.

Dans la continuité de l’avenant paraphé cet été, « qui engage l’évolution du mode de rémunération et...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 5 Commentaires
 
cf Pharmacien 22.11.2017 à 18h58

LE PHARMACIEN PLUS FORT QUE LE GENERALISTE, QUE LES SPECIALISTES. QUE LES INFIRMIERS.... ETC
CA VA LES CHEVILLES ,,,???,
QUI DECIDERA DU RETRAIT DE TEL OU TEL MEDICAMENT , ??
BONJOUR LES Lire la suite

Répondre
 
Dr Gnon Pharmacien 23.11.2017 à 12h22

De temps en temps on peut faire plus fort , ça peut arriver s'ils font pas fort c'est facile , mais ça passe par un esprit d'équipe entre les pros . C'est ça l'intérêt du truc . C'est pas ça la Lire la suite

Répondre
 
Gregory B Pharmacien 23.11.2017 à 13h17

Le bilan permet d’émettre une opinion pharmaceutique à transmettre au prescripteur mais en aucun cas le pharmacien ne peut modifier le traitement. Se renseigner avant de s exciter merci.

Répondre
 
Thilo D Pharmacien 22.11.2017 à 18h38

Je suppose qu'il n'y aura pas de transmission de facture directe et règlement direct, mais la même cochonnerie comme pour les entretiens, règlement un jour, plus ou moins lointain, l'année suivante Lire la suite

Répondre
 
HERVÉ C Pharmacien 22.11.2017 à 20h59

Ah enfin, je ne cesse de le crier partout.
C'est effectivement la loi dite LMDE !
Donc les délais de paiemnt des ROSP pour les actes immédiats sont illégaux !!!

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Vaccination officine

À la Une Vaccination à l'officine : les leçons d'un succès Abonné

L'expérimentation de la vaccination antigrippale à l'officine s'est achevée le 31 janvier dernier. Tandis que plus de 156 000 patients ont été vaccinés au total, les présidents des URPS Pharmaciens des deux régions tests dressent un premier bilan positif et pensent déjà aux améliorations à apporter pour la prochaine campagne vaccinale. Commenter

Partenaires