Lévothyrox : une plainte contre deux ministres vise aussi les pharmaciens

Lévothyrox : une plainte contre deux ministres vise aussi les pharmaciens

Mélanie Maziere
| 13.11.2017
  • Lévothyrox

Dans l'affaire du Lévothyrox, une patiente a déposé plainte à l'encontre notamment d'Agnès Buzyn, ministre de la Santé, et Bruno Le Maire, ministre de l'Économie, mais aussi contre X pour viser des médecins, pharmaciens, journalistes et politiques.

Anne-Catherine Colin-Chauley, avocate et patiente traitée par de la lévothyroxine, a annoncé dimanche avoir déposé une nouvelle plainte vendredi devant le tribunal de Grasse (Alpes-Maritimes) en s'appuyant sur les articles du Code pénal...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 2 Commentaires
 
Frédéric R Pharmacien 14.11.2017 à 10h20

Anne-Catherine devrait porter plainte contre ses parents pour l'avoir mise au monde.

Répondre
 
Bastien M Pharmacien 14.11.2017 à 14h11

Lol, qui dit qu'ils ne sont ni politique, ni médecin, ni pharmacien ou ni journaliste?
Ca se trouve ils sont dans le lot parce qu'elle a tapé large!

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Vaccination officine

À la Une Vaccination à l'officine : les leçons d'un succès Abonné

L'expérimentation de la vaccination antigrippale à l'officine s'est achevée le 31 janvier dernier. Tandis que plus de 156 000 patients ont été vaccinés au total, les présidents des URPS Pharmaciens des deux régions tests dressent un premier bilan positif et pensent déjà aux améliorations à apporter pour la prochaine campagne vaccinale. Commenter

Partenaires