Autorisation, annulation, contestation… - Un transfert à rebondissements en Haute-Vienne

Autorisation, annulation, contestation…Un transfert à rebondissements en Haute-Vienne

Didier Doukhan
| 09.11.2017

Autorisé en 2014 par arrêté ministériel, le transfert d'une pharmacie de Nexon (Haute-Vienne) vient d'être annulé par la justice. Mais son titulaire a décidé de ne pas en rester là. Il vient de déposer un recours auprès de la Cour d'appel administrative.

Une pharmacie qui ne délivre pas de médicament. Telle est la triste réalité à laquelle est confronté le titulaire d'une officine de Nexon, petite commune de 2 400 âmes située au cœur de la Haute-Vienne. Stéphane Labarre, son titulaire, s'est en effet vu retirer la licence d'exploitation de son officine à la fin du mois d'octobre. « Depuis une semaine, je ne délivre plus que de la parapharmacie à mes clients », explique-t-il un brin désabusé au « Quotidien ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Rupture stock

Médicaments : le plan anti-rupture du LEEM

Le LEEM l'avait annoncé par la voix de son président Philippe Tcheng lors de ses vœux, c'est chose faite. Les industriels du médicament présentent leur plan d'actions en six points pour agir contre les pénuries de médicaments.... 4

Partenaires