Un peu de physiopathologie

Publié le 13/11/2020

Même si le sujet âgé est en bonne santé et actif il ne faut pas baisser la garde et surveiller les facteurs de risque qui peuvent conduire progressivement à des pathologies chroniques, handicapantes et dégénératives, contribuant à un déclin des activités quotidiennes. Les principales fonctions de l'organisme qui se modifient avec l'âge et qui ont un impact sur la qualité de vie sont le système cardiovasculaire avec une diminution de la capacité d'effort (essoufflement rapide), le cœur perd de sa puissance et de son endurance ; les articulations avec une réduction de la mobilité et un risque de chute, et le vieillissement cérébral concernant avant tout la mémoire, l'attention et la concentration. Les autres fonctions vitales susceptibles de concourir à l'isolement du malade et à la rupture de tout lien social sont la vue et l'ouïe.


Source : lequotidiendupharmacien.fr